Fête de la ville / Mitry-Mory /
Ateliers d’images / Du 18 au 22 avril 2016

ATELIER 1 / LUNDI 18 AVRIL

Lors du premier atelier, l’objectif était de préparer les panneaux sur lesquels allait être réalisé les signes des participants de l’atelier.
Le service technique de la ville nous a donc fourni 30 panneaux en bois 40×60 cm qui ont été peint en jaune, première et deuxième couche sur une face.

Pendant les temps de séchage, il fallait réfléchir au message que chaque participant voulait inscrire sur son panneau en plusieurs étapes : Chacun note d’abord un message qu’il souhaite faire passer sur le thème « Prendre le temps de rêver », ensuite ils tentent de faire passer ce message par le dessin. Une fois le dessin fini, chaque dessins sont discutés pour chercher à élaborer un signe simple et cohérent avec le message.

Une fois le signe élaboré, une version brouillon à la peinture sur feuille blanche à échelle 1 est réalisé. Cela permet de s’entrainer aux gestes du pinceau avant de passer au panneau, de voir ce qu’il faut modifier pour composer le dessin dans le bon format et de modèle définitif.

ATELIER 2 / MARDI 19 AVRIL

Suite des brouillons à échelle 1 à la peinture. Ce sont ajoutés, un groupe de jeunes de la Maison de quartier L’Orangerie. Ils ont alors réalisé les étapes de l’atelier 1 en parallèle avec le groupe déjà présent la veille.

En parallèle, la deuxième face des panneaux est finalisée, avec 2 couches de peinture également.

ATELIER 3 / MERCREDI 20 AVRIL

Les panneaux étant secs et prêts, tout le monde passe à la réalisation
du signe sur le panneau. Les couleurs utilisées sont les mêmes que pour l’affiche : jaune et bleu.

À la fin de l’atelier, les participants ayant fini leur panneau ont pu commencer à réfléchir à la mise en page et aux idées pour réaliser la première fresque. D’abord sur la mise en page du texte « Le temps de rêver », puis sur la composition des signes de chacun autour de cette phrase.
À la fin de cette séance, la bâche était accrochée et les lettres tracées.

ATELIER 4 / JEUDI 21 AVRIL

Certains finissent leur panneau pendant que les autres commencent à peindre les lettres dessinées la veille sur la fresque. Ensuite chacun essaye de proposer des idées de compositions narratives autour du thème « Le temps de rêver ». Croquis et discussions permettent de faire un choix pour cette première fresque.
Après derniers croquis, la fresque est réalisé dans la foulée à la peinture.

ATELIER 5 / VENDREDI 21 AVRIL

Alors que des retardataires finissent leur panneau, une nouvelle bâche
est installée pour être peinte.
Une nouvelle fois, les participants préparent leurs croquis et discutent
pour trouver les meilleures idées et une composition adaptée aux idées
de chacun…

Une fois la composition du texte et des dessins définie, passage à la peinture. Au fil de la réalisation de la fresque, de nouvelles idées s’ajoutent, et un poème écrit par une participante est intégré judicieusement autour des branches de l’arbre.
Chacun ajoute sa touche personnelle, toujours sur le thème de prendre « le temps de rêver », tout en gardant une cohérence avec la composition définie ensemble.

Fête de la ville / Mitry-Mory /
Ateliers d’affiche / Du 24 au 26 février 2016

ATELIER 3 / VENDREDI 26 FÉVRIER

L’atelier a commencé par une présentation à Jean-Marc des recherches et des 4 pistes proposées par les participants lors du deuxième atelier. Il commente et analyse les visuels puis ceux-ci sont argumentés par
leurs auteurs. Il ressort des différents travaux beaucoup de formes rondes : la terre, le rapport à l’infini, au sans fin, au temps… tout cela appelle à l’espoir et comme les actions du Front Populaire ont donné de l’espoir aux ouvriers, nous sommes dans la même attente.

Selon Jean-Marc, une affiche est complète quand elle correspond à
« du bien senti, du bien réfléchi ! ». Il faut peser le trop politique, le trop poétique et travailler l’association d’images. Ce qui est intéressant c’est de rassembler les idées, les dons de chacun car chacun est un passeur d’images.
Jean-Marc commente en outre, certains découpages bleus qui traduisent instantanément une idée de vacances. Il reprend également l’idée des plans qui évoquent la destination.

« Les vacances sont une histoire de cœur,
elles sont vitales,
elles permettent de garder la forme,
de garder le rythme, l’idée est
exprimée par le plan, il y a une relation
avec la circulation sanguine,
la vie. Il faut prendre le temps, prendre le temps de rêver,
de s’évader… ce sont les congés payés, une des luttes
du Front Populaire. »

Les discussions autour des pistes et les différentes idées apportées par chacun ont permis de créer des équipes qui se sont organisées pour la réalisation finale des visuels. Il faut ainsi exploiter les « 80 ans » + le soleil qui seraient repris et serviraient de base commune à chaque affiche. Il s’agirait d’une sorte de dessin « tampon », de signe, de logo qui peut se multiplier, une image de base, qui apporterait un message généreux.
L’objectif étant de donner des variations du soleil/80 ans.
Il faut donc fédérer les différentes idées et slogans en y intégrant
le « 80 ans ».
Les couleurs évoquées sont le jaune, le bleu, voire des petites touches de rouge (pour le texte par exemple), cela apportant un esprit fédérateur. En parallèle, 2 duos retravaillaient les formes finales
de leurs visuels.

Jean-Marc explique comment va se dérouler la suite de ces journées d’atelier, notamment en reprenant les propositions du groupe qui vont être travaillées sur des maquettes. Pour cela les idées vont être reprises et la lisibilité de l’affiche va être mise au point.
Afin de pouvoir constater l’évolution de leur travail chacun pourra assister à la réunion qui aura lieu le jeudi 24 mars à 18h.
Lors de ce dernier atelier une présentation du principe d’affiches a été faite à Didier Robbe, directeur du service culturel de Mitry-Mory ainsi qu’à une journaliste et un photographe de la ville.

Fête de la ville / Mitry-Mory /
Ateliers d’affiche / Du 24 au 26 février 2016

ATELIER 2 / JEUDI 25 FÉVRIER

Julien reprend les éléments et étapes de l’atelier précédent :
- L’utilisation du mot « Temps »
- Les idées qui ont été retenues
- L’affiche à produire pour la fête de la ville avec l’anniversaire
du Front Populaire avec la notion de temps libre, de vacances…
- La présentation des travaux effectués par chacun
Puis il présente le déroulement de l’après-midi.
La première étape reprend les pistes de la veille. Chacun doit effectuer son travail directement à la peinture noire.
L’idée est de travailler sur la notion de temps libre et d’essayer de concevoir plusieurs variations en travaillant le geste.

Plusieurs propositions de visuels sont ainsi réalisées. Un regroupement est réalisé autour des travaux et un débriefing permet à nouveau de faire ressortir certaines idées notamment autour du thème des vacances et des quatre-vingt ans du Front populaire.
Pour l’étape suivante, chaque participant, en partant des derniers travaux, effectue des interprétations graphiques en papier découpé. L’objectif est de construire un signe avec des formes de base. Ces formes peuvent être utilisées également pour la conception du texte.

L’étape finale consiste, à partir des différents travaux ainsi
que du collage, à concevoir une maquette d’affiche en se limitant
à l’utilisation de deux couleurs et du noir. L’objectif est de voir comment l’affiche peut être imaginée dans la rue par chacun.

Les trois heures d’atelier se terminent par un moment de regroupement autour des premiers essais. L’ensemble des travaux a permis de dégager quatre pistes :
- Piste parcours de vie avec le temps qui passe (la frise chronologique, le plan)
- Piste vacances avec le sablier et le sable qui s’en échappe,
les cheveux qui ondulent (la mer)
- Piste de la fête (les 80 ans)
- Piste du « charlot »
Chacun exprime son ressenti face au travail de l’autre et propose des idées pour la prochaine journée d’atelier. Julien explique que les travaux de chacun seront valorisés et feront l’objet d’une exposition au mois de juin.
La séance se termine par un descriptif du déroulement du prochain atelier et de son objectif.
Remarques : pendant le déroulement de l’atelier un photographe de la ville est venu prendre quelques clichés, et la responsable du projet
au Théâtre aux Mains Nues est passée.

Fête de la ville / Mitry-Mory /
Ateliers d’affiche / Du 24 au 26 février 2016

ATELIER 1 / MERCREDI 24 FÉVRIER

Jean-Marc Bretegnier revient sur les démarches créatives initiées lors des ateliers de janvier et présente l’organisation de l’après-midi.
Il souligne l’enjeu de la séance du jour qui est celle de propositions d’images, de mots de la part de chacun. Il rappelle également qu’autour d’un thème chacun peut s’exprimer selon sa personnalité, au plus près de soi et du sujet.
Jean-Marc et Julien présentent l’objectif de cette séance.
Il s’agit de travailler sur le projet de communication de la ville concernant l’affiche pour la fête du mois de juin.
L’atelier débute autour du mot « temps » qui permet une réflexion.
Brainstorming en images. Chaque idée est représentée par un petit dessin au feutre noir. De nombreux échanges permettent de mettre en avant et ainsi de valoriser certaines idées, certaines expressions, certains dessins.
Un jeu d’associations d’images est ensuite proposé, où il s’agissait
de mêler les formes évoquant le temps et des formes évoquant l’être
(le corps, la main, le visage…).

D’autres pistes ne rentrent pas dans les thèmes précédents mais retiennent l’attention. Ces pistes illustrent notamment le comportement que chaque individu peut avoir face au temps (plutôt bohème, chef d’orchestre, cosmique ou tout simplement celui qui s’adapte).

Autre étape : après un nouvel échange collectif et en observant
les dessins des thèmes retenus, chaque participant a fait ressortir
son idée à travers un dessin.
Jean-Marc apporte une nouvelle information au groupe de l’atelier.
La Mairie désire faire participer l’atelier à la conception de l’affiche pour la fête de la ville dont le thème principal sera l’anniversaire des quatre-vingt ans du Front Populaire.
Elle aimerait donc mettre en avant les idées de temps libre, congés payés, épanouissement de la personne…
Afin d’éclairer chacun sur la conception d’une affiche, Jean-Marc et Julien apportent des informations sur les éléments essentiels d’une affiche et comment elle peut être construite en s’appuyant sur quelques exemples.

Régine présente en quelques mots l’exposition temporaire
« Internationales graphiques – collection d’affiches politiques 1970-1990 » qui a lieu actuellement à l’Hôtel des Invalides à Paris.
Elle complète par quelques explications et illustrations sur l’affiche politique et propose aux participants de parcourir
le catalogue de l’exposition.

Dernière étape des trois heures d’atelier et première « tentative »
de conception de l’affiche, et moment de débriefing autour des derniers travaux.
Une remarque a fait débat : pourquoi un « S » à « TEMPS » !

Cette noirceur d’où sort la lumière / Conférence de presse /
Collège Rimbaud / Charleville Mézières /
Mardi 15 décembre 2015 à 11h

Dossier de présentation à télécharger en cliquant ici.

Les 13 Soleils Rue du Petit Bois / Workshop /
École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette / Charleville Mézières / Octobre 2015

Cela fait plus de deux ans que Michel Séonnet et Jean-Marc Bretegnier proposent ici et là de prolonger la fable des Treize soleils ouverte par Armand Gatti il y a près de cinquante ans, rue Saint-Blaise, à Paris.

Chaque homme est un soleil !

Cette fois c’est à l’invitation de l’École Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette (ESNAM) de Charleville-Mézières que nous avons proposé cette injonction à prendre parole de soi-même.

Treize élèves. Plusieurs nationalités. La dixième promotion de l’école.
Chacun éclairé du dedans par le désir passionné de faire qui l’a conduit jusque là.

Dans la salle de travail devenue atelier d’images, Jean-Marc les conduit à libérer le trait pour faire paraître un signe dans lequel ils se reconnaissent. Pour nourrir leur geste, ils ont apporté des images, des bribes de textes, des objets. Ils tentent de se mettre au jour à travers les lettres gravées de leur propre prénom qui d’énigme devient poinçon, signature. Le trait d’encre devient leur empreinte de soleil sur la page.

Dans la salle voisine, ils se campent à la table d’écriture pour tirer les fils d’un texte qu’ils ont eux-mêmes écrit il y a quelque temps – Qu’est-ce qu’être marionnettiste ? Ils en feront une parole qui, parce qu’elle est au plus près d’eux-mêmes, devient partageable même avec celui qui n’a ni intérêt ni même connaissance de l’art du marionnettiste. Nous citons Henri Michaux : C’est ainsi qu’ils deviennent à leur tour soleil – Treize soleils de la rue du petit bois.

Leurs signes, leurs mots, le poinçon de leur signature deviendront affiches collées dans divers lieux de la ville. Un collège. Deux maisons de quartiers. Elles y seront appel pour ceux qui vivent là à entrer à leur tour dans la danse des soleils.

Voulez-vous devenir soleil avec nous ?

-

Une édition passages en images
Résidence Geste graphique, geste marionnettique

Jean-Marc BRETEGNIER / passeur d’images
Michel SÉONNET / écrivain
FABRICATION MAISON / atelier de création graphique

Mené dans le cadre des rencontres interculturelles
avec le soutien de la ville de Charleville Mézières

Promotion 2014-2017
2e année

Thomas CORDEIRO
Marta DA COSTA SA PEREIRA
Kristina DEMENTEVA
Pierre DUPONT
Laura ELANDS
Laura FEDIDA
Shérazade FERRAJ
Coline FOUILHÉ
Zoé GROSSOT
Faustine LANCEL
Candice PICAUD
Lou SIMON
Gaspar ZAJDELA

Merci à toute l’équipe de l’Institut de la Marionnette